Atelier Moteur – Le circuit d’allumage

nav-active_left1Ecus_frnav-active_right1

Le circuit d’allumage

La préparation du système d’allumage reste simple en soi, de base l’ECU donne l’ordre à la bobine d’alimenter les bougies en tension pour permettre l’étincelle. Cette fameuse étincelle qui va provoquer l’explosion dans la chambre de combustion, il faut donc une bonne dose de tension aux bougies pour que l’étincelle entourée de gaz AIR/ESSENCE puisse permettre suite à l’explosion un front de flamme homogène pour permettre de ne pas gaspillé ce mélange. Plus la combustion sera meilleure et plus l’explosion donnera de puissance à la partie mobile du moteur.

Ceci nous permet donc d’en déduire un point commun plus la tension sera élevée et plus l’étincelle sera puissante.

Ce qui va nous amener à modifier la bobine par une bobine qui fournira plus de tension, ce qui débouche sur une isolation renforcée du faisceau d’allumage au silicone de gros diamètre, un renforcement du rotor de distributeur d’allumage, le choix des bougies qui résistent mieux à la chaleur et un électrode plus pointu.

La préparation ce décompose donc en 4 phases :

1 – Changement des bougies.
bougie
2 – Changement du faisceau d’origine par un faisceau performance silicone diamètre 10,2 par exemple.
faisceau allumage
3 – Changement du rotor par un renforcé.
tête allumage
4 – Changement de la bobine d’origine par un bobine interne ou externe de plus haut voltage de 40.000 volts par exemple.

DSCF3880_2